confiture_rhubarbe

confiture_rhubarbe1

Que faire avec 3 kg de rhubarbe?? Une bonne confiture...
Cette recette, je la tiens de ma jolie Maman. J'y ai mis ma petite touche à moi en rajoutant de la vanille. Je la refais tous les ans. C'est un délice. Malheureusement, je n'en garde jamais beaucoup de pots. Tout le monde m'en redemande et je la partage avec plaisir. Je crois que, cette année, je vais refaire une deuxième tournée!!

Voilà, je dédie cette recette à ma soeurette...

Pour la petite histoire, cette année, je m'étais bien organisée... J'avais tout prévu. Jeudi soir, je mets ma rhubarbe dans le sucre et je la laisse macérer toute la nuit. Vendredi après-midi, pendant le sieste de ma toute petite poulette, je la cuis. Malheureusement, je n'avais pas tout envisagé... La sieste n'a duré, cet après-midi là, qu'une toute petite heure! Aïe aïe, aïe!! En plus, toute petite poulette s'est réveillée super grognon. Que faire ??? J'ai fait la mère indigne (oui, je l'avoue mais je n'avais vraiment pas le choix!) J'ai appelé la baby sitter Télé à la rescousse. Et c'est Petit Ours Brun qui m'a sauvé la vie et la vie de mes confitures. Merci Petit Ours Brun!!!

Allez hop! C'est parti pour la recette :

Ingrédients (pour 13 pots de tailles vraiment très variées...)
- 3 kg de rhubarbe
-  750 g de pruneaux
- 2,2 kg de sucre cristal
- 2 gousses de vanille

La veille au soir, effiler la rhubarbe. La couper en tronçon. La mettre dans un grand faitout (moi, je la mets dans la cocotte) et ajouter le sucre. Mélanger. Laisser macérer toute la nuit. (Penser à remonter des pots de confiture vides de la cave!...)

Le lendemain, couper les pruneaux et les dénoyauter. Les laisser tremper dans un bol d'eau.
Pendant ce temps, retirer les tronçons de rhubarbe égouttés et faire bouillir le sirop rendu par la rhubarbe. A ce moment là, remettre la rhubarbe, ajouter les pruneaux égouttés et les deux gousses de vanille fendues et "grattées". Faire bouillir. Remuer de temps en temps. Laisser chauffer une quarantaine de minutes. Pendant ce temps, laver les pots à l'eau très chaude avec un tout petit bouchon d'eau de javel. Rincer soigneusement à l'eau très chaude. Les laisser sécher retournés sur un torchon propre.

Lorsque la confiture a la consistance souhaitée (ni trop liquide, ni trop épaisse), baisser un peu le feu, écumer si nécessaire, retirer les gousses de vanille. Prendre un pot et le laisser côté ouverture vers la vapeur (pour la stérilisation). Remplir le pot. Là, il faut aller vite car la confiture continue à chauffer et risque de brûler.
Pour fermer le pot, il y deux méthodes :
- Mettre le couvercle et retourner le pot
- Utiliser des plastiques spéciaux pots de confiture, humidifier la face extérieure. Poser le plastique sur le pot, le tendre et mettre un élastique autour. (C'est la méthode que je préfère. Je n'ai jamais eu aucun soucis avec ce procédé).

Quelques photos de mon petit déjeuner gourmand du dimanche matin, confiture rhubarbe pruneaux vanillée sur une bonne baguette, un petit thé et un bon bouquin... Que du bonheur!

confiture_rhubarbe2

confiture_rhubarbe3