mousse_rhubarbe

Je vous fais partager aujourd'hui le petit dessert spécialement inspiré par l'anniversaire de mon chéri la semaine dernière.
Il m'a obligé à me creuser les méninges... (Notez que ça a du bon, un peu de gymnastique du cerveau. Surtout si elle sollicite l'autre hémisphère que celui des sciences physiques. La matière que j'enseigne ne  m'emballant plus des masses. Parfois, je me dis, mais quelle idée??? Pourtant, il y a 15 ans, j'aimais bien. La rigueur mathématique, outil nécessaire à tout raisonnement scientifique. J'aimais bien tous ces TP, je rêvais devant la jolie couleur bleue turquoise du précipité d'hydroxyde de cuivre,.. comme quoi, il y a plusieurs vies dans une vie...)
Mais la semaine dernière, je me suis régalée bien davantage en imaginant les saveurs, les croquants, les mousseux que me laissait présager ma petite idée...
Au départ, l'envie de tester un des fameux
tourbillons d'Eryn depuis sa folle cuisine m'a traversée l'esprit. Mais aux vues de la concentration qu'ils demandaient, je me suis dit : "Nath, ça, c'est pas pour toi. Il y aura toujours une conduite au judo, à l'escalade, une envie pressante de toute petite poulette, un chéri qui aura besoin de toi, tout ça au moment évidemment inopportun. Celui où la chantilly ne peut attendre, celui du démoulage qui ne peut être différé.
Non, Nath. Moins d'ambition, plus de réalisme!"
Et là, réflexion intense : "Qu'est-ce qu'il aime le chéri ? Les spéculoos, le café,... Oui, mais c'est dommage, j'ai 3 kg de rhubarbe dans le garage, gentiment donné par mon beau frère. Remarque, le chéri, il aime ça la rhubarbe. Bon, on oublie le café mais il me faut quand même un truc à étage. Parce que c'est vraiment classe et de l'individuel pour que quand ça arrive sur la table, je puisse voir dans les yeux des "Wahhh! ébahis". Une couche croquante de spéculoos au petit goût bien sucré qui contrastera avec l'acidité de la rhubarbe et pour réhausser le tout, le rouge de la fraise. Allez, je me lance...

Ingrédients pour 4 cercles individuels de 8 cm de diamètre :

Pour le croquant de spéculoos :
- 100 g de spéculoos
- 40 g de beurre

Pour la mousse de rhubarbe :
- 500 g de rhubarbe
- 250 mL de crème entière
- 4 feuilles de gélatine
- 50 g de sucre

Pour le miroir de fraise :
- 200 g de fraises
- 1 feuille de gélatine
- 4 c à s de sucre

Préparation :

Préparer le croquant au spéculoos :
Mixer les spéculoos en grosses miettes. Y ajouter le beurre coupé en dés. Malaxer du bout des doigts.
Sur une plaque allant au four, déposer 4 cercles beurrées. Tasser au fond (sur un peu moins d'1/3 de hauteur) la préparation au spéculoos.
Mettre au four 180°C pendant 10 min.

Préparer la mousse de rhubarbe :
Effiler la rhubarbe. La couper en petits tronçons. La mettre à compoter dans une casserole avec le sucre. Compter une vingtaine de minutes.
Pendant ce temps, mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans l'eau froide.
Lorsque la compote est prête, la mixer. Ajouter les feuilles de gélatine ramollie. Laisser refroidir.
Monter le crème en chantilly. Y ajouter la compote de rhubarbe bien froide mais pas encore prise.
Mettre cette mousse sur le croquant de spéculoos, en laissant 1 cm du haut environ.

Préparer le miroir de fraise :
Mettre les fraises lavées, équeutées et coupées en petits morceaux dans une casserole. Les faire compoter à feu doux. Faire ramollir la gélatine dans l'eau froide.
Lorsque les fraises ont une consistance de coulis, ajouter la gélatine ramollie. Bien mélanger. Laisser refroidir. Disposer une couche d'environ 1 cm sur la mousse de rhubarbe. Tapoter légèrement pour répartir le miroir uniformément.
Laisser au frais quelques heures (une nuit, c'est encore mieux).
Pour démouler, passer délicatement la lame d'un couteau.

Idée déco : mettre une fraise coupée en deux et parsemer de pistaches non salées concassées.

mousse_rhubarbe_1

Et si comme moi, il vous reste un peu de mousse de rhubarbe, prenez une petite verrine, quelques spéculoos écrasés, de la mousse de rhubarbe, quelques fraises. Petit dessert tout simple, mais tout bon au repas suivant...

Je propose cette recette au jeu du légume-vedette chez Cuisine Plurielle jusqu'au 24 mai.