salade ardéchoise

 

On pourrait imaginer que tenir un blog est la conséquence d'une envie irrésistible de cuisiner à chaque repas, d'une inspiration sans cesse renouvelée ou encore d'un talent particulier et avéré.
Je vais briser ce mythe. Tant pis...
Chez moi, ce n'est pas tout à fait ainsi que ça se passe.
Il m'arrive souvent, tout comme vous, d'ouvrir mon frigo et de me sentir désespérée devant ce qu'il contient ou plutôt ce qu'il ne contient pas. il m'arrive de voir arriver à grands pas l'heure du dîner avec une certaine appréhension. D'entendre mes enfants  rôder autour de la cuisine, tels des loups affamés et sentir toute inspiration s'éloigner de moi.

J'aimerais alors voir la table se garnir comme par magie sans n'avoir rien eu à faire.

Dans ces moments là, le rythme bloguesque ralentit. Je prends l'excuse (réelle tout de même car, en général, ça va ensemble) d'un trop plein de boulot pour expliquer cet état de fait.

Il m'arrive aussi des ratés. Des trop cuits ou pas assez, des trop salés, des trop secs, des bof, bof, bof. Et j'en passe.

Amis de ce blog, ne culpabilisez absolument pas lorsque vous y voyez des photos un tant soit peu appétissantes. Je n'ai rien d'une superwoman et j'ai de grandes périodes de flemme. Comme tout le monde.

Il y a quand même un truc qui me sauve. Ce sont les échanges comme ceux proposés par un petit tour en cuisine.

Quand plus une photo n'est en attente de publication de la recette, quand l'inspiration n'y est plus, je m'inscris et une fois le binôme désigné, je file piocher une belle recette.

C'est ce qui est arrivé pour cette salade savoureuse.

J'ai eu l'honneur d'aller choisir chez Sandrine une idée qui me sortirait de mon manque d'envie culinaire. Et cette salade Ardéchoise nous a conquises, ma Princesse et moi. Les hommes, partis se défouler en hurlant derrière de pauvres joueurs de foot ont préféré les frites bien grasses des bords de stade...

Voilà donc une salade qui a su rebooster mon classique chèvre chaud. L'ajout de la pomme a donné un petit côté salé sucré très 

salade ardéchoise1

agréable.

Je me suis permise quelques légères modifications (les marrons n'ont pas la côte chez nous) et j'ai liquidé des tranches de jambon en attente à la place des lardons.

Un grand merci à Sandrine qui a fait de ce dîner un moment de fête!

Et je vais courir sur le blog quelques grammes de gourmandises voir si l'inspiration a été trouvée chez moi...

Ingrédients pour 2 personnes (ah! Oui! La Poulette se fait dorloter chez Papi et Mamie...)

- 2 picodons (crottin de chèvre)
- 4 lamelles de lard fumé
- Une poignée de noix (ou des marrons)
- un mélange de salade
- 1 pomme
- des lardons fumées (ou des lamelles de jambon)
- huile et vinaigre

Préparation :

Couper 2 tranches de pomme en enlevant les pépins au centre. Les faire cuire 10 min dans une poêle chaude en les retournant à mi cuisson.

Disposer 2 lamelles de lard en croix et y déposer une des tranches de pomme. Recouvrir du crottin de chèvre. Refermer avec les lamelles de lard. Recommencer de même pour chaque convive.

Placer dans un plat allant au four et laisser cuire 10 min à 180°C.

Pendant ce temps, laver la salade. L'assaisonner d'une vinaigrette (je l'ai faite à base de vinaigre de Xérès et d'huile de noisette). Disposer quelques cerneaux de noix et de lamelles de jambon (ou bien cuire à la poêle les lardons et les marrons et ajouter le tout sur la salade.
Faire griller une tranche de pain. Disposer au bord de l'assiette. Surmonter du crottin de chèvre chaud.

Régalez-vous!

salade ardéchoise2

salade ardéchoise3